Une semaine de vélo sur la Vélo Francette depuis Angers jusqu’aux Sables d’Olonne (avril 2019)

Samedi : Braine-le-Comte – Angers

Nous faisons tranquillement la route en voiture jusqu’à Angers, le point de départ de notre désormais traditionnelle semaine Pascale à vélo.

Nous nous arrêtons au passage à Paris et faisons une balade au pied de la Tour Eiffel. Angèle est ravie de voir la grande tour de près.

Nous arrivons en fin d’après-midi chez nos hôtes Warmshower Antoine et Emmanuelle chez qui nous laisserons notre voiture pendant notre semaine à vélo. Repas en famille avec nos hôtes et deux de leurs enfants : Camille et Guillaume.

Lire la suite

Balade bavaroise (août 2018)

Pour l’été, nous avons prévu trois semaines de cyclo-camping. Après avoir pris l’avion maintes fois (9!) au cours de nos seize mois de voyage avec un enfant, deux vélos, une remorque et près de 80 kg de bagages, nous savons que l’opération est très lourde et qu’elle peut rapidement se transformer en galère. Nous décidons de passer un an ou deux au minimum avant d’à nouveau prendre l’air avec les vélos. Il nous reste donc à trouver une destination accessible en voiture, que nous ne connaissons pas encore, avec des routes tranquilles et où il fait bon en été (franchement à part ça nous ne sommes pas difficiles)

Notre choix s’est rapidement porté sur la Bavière.

Lors du tracé du parcours, nous repérons les campings, le relief et les routes vélo existantes. Première idée: laisser la voiture à Ulm (ouest de la Bavière) et prendre le train jusqu’à Vienne. Reste à faire tranquillement le chemin inverse jusqu’à la voiture à vélo via le Danube jusque Passau, ensuite l’Inn jusqu’à Salzbourg et Ulm via Munich. Lire la suite

4 roues en balade … de Valence à Dijon le long de la via Rhona et des voies vertes de Bourgogne

Seize mois à barouder autour du monde en vélo n’ont pas entamé notre enthousiasme pour d’autres vacances vélo. Au contraire, nous avons gardé cette soif de rencontres et de découvertes de même que ce sentiment de liberté inégalable.

Angèle grandissant et prenant poids et taille, nous avons dû légèrement adapter notre configuration de voyage en abandonnant la 5ème roue de notre attelage. Il devenait en effet de plus en plus difficile pour Fred de continuer à tracter Angèle dans une remorque à l’arrière du vélo. La solution, que nous avions déjà envisagée pour notre long voyage, était un tandem assis-debout (Pino Hase). Angèle étant un peu trop petite à l’époque, nous avions abandonné l’idée. A l’occasion d’une rencontre avec Yvan, Magali, Félix et Annel-Lyse, une famille bretonne au Vietnam, nous eûmes l’occasion d’observer ce tandem en action et fûmes totalement conquis. Nous n’avons pas raté l’occasion lorsque la famille bretonne décida de revendre le tandem. L’aventure pouvait continuer.

Pour cette semaine de vacances de Pâques, c’est l’aventure avec un petit «a»: une semaine en voyage itinérant en France et à l’hôtel. Le luxe quoi… Après tout seize mois sur la route,c’est un voyage, une semaine coincée entre deux autres de travail, ce sont des vacances. Ce n’est pas pareil… Il faut aussi tenir compte d’autres paramètres pour le début avril: les températures pendant la nuit peuvent encore être fraîches et les campings pas tous ouverts. Nous réservons donc le cyclo-camping pour l’été.

Pour déterminer où aller, nous avons retourné dans tous les sens les cartes des voies vertes que nous affectionnons particulièrement pour leur tranquillité et leur esprit nature. Afin de mettre toutes les chances de notre côté au point de vue météo, nous visons la moitié sud de la France. Après une étude relativement succincte des possibilités, nous optons pour un parcours de Valence à Dijon. La distance prévue est d’environ 350 km en 6 étapes. Nous ne prévoyons pas plus de kilomètres au quotidien car nous savons que des imprévus en rajoutent suffisamment tels une piste fermée, un hôtel de l’autre côté de la ville ou simplement un aller-retour au resto le soir. Lire la suite

Retour sur notre voyage

Voilà à présent plusieurs semaines que nous sommes rentrés. Nous avons mis de côté nos habitudes de nomades pour retrouver des vies plus classiques et aussi beaucoup plus confortables. Disposant à présent d’un recul suffisant, il est temps d’effectuer un ultime retour sur notre voyage en tentant d’en tirer quelques enseignements.

   Lire la suite