Camping au Japon

La plupart des voyageurs au long cours optent pour la solution du camping en tant que logement pour différentes raisons.

La première pourrait être la sensation de liberté par l’autonomie. N’étant pas des acharnés à tout prix du camping, cette raison est pour nous la moins évidente.

La deuxième raison est la flexibilité permettant de découper sa journée selon son rythme et de choisir ses propres chemins sans devoir tenir compte de la présence ou non d’un hôtel. Au Japon presque chaque petite ville possède son hôtel, rendant cet argument peu valable.

Finalement, si beaucoup se dirigent comme nous vers la solution du camping au Japon, c’est pour une question de budget. Le pays est riche et les chambres d’hôtels ont des prix proportionnels au niveau de vie de la population.

Avant d’arriver au Japon, des témoignages d’autres cyclo-voyageurs nous avaient appris que c’était plutôt vers le camping “sauvage” ou bivouac que nous allions devoir nous orienter. Bien que ces témoignages sont généralement positifs, ils ne nous avaient pas vraiment rassurés car le camping sauvage n’est normalement pas légal au Japon. Nous voulons donc faire part de notre expérience dans cet article.

Lire la suite

Dépaysement japonais

Dans les pays précédemment traversés, une ou deux semaines d’acclimatation nous avaient à chaque fois permis de trouver nos marques. Au Japon les choses sont plus complexes. Après un mois, nous restons souvent dans l’incertitude tant les choses nous paraissent fonctionner si différemment de chez nous.

Lire la suite

Heureux qui comme Ulysse : invitation à tous !

Notre retour…Cela fait un certain que nous avons commencé à y penser, malheureusement…

Depuis le début nous le savions inéluctable mais à ce moment-là nous le considérions presque hors du temps tant il nous semblait éloigné. A présent que les choses se précisent un peu nous nous sentons le coeur gros. Mais après tout, avant de commencer un nouveau chapitre ne faut-il pas absolument clôturer le précédent ? Et pour qu’une histoire soit gaie ne faut-il pas qu’elle se termine bien ? Et pourquoi pas en apothéose ? Pour cela, que ne peut-il être de mieux que de le faire en bonne compagnie ? Cette compagnie qui nous a si souvent manqué ces 16 derniers mois.

Notre lançons donc une invitation à tous. Famille, amis, voisins, connaissances proches ou plus éloignées, tout ceux que notre aventure de 16 mois n’a pas laissé indifférents.

Nous effectuerons notre ultime étape le dimanche 30 juillet. Pour les derniers kilomètres de cette der des der nous emprunterons une route que nous avons maintes fois parcourue.

Nous vous invitons à la parcourir avec nous. Le rythme sera celui du plus lent, sans doute nous vu que nous tirons ensemble 110 kg sans compter les 2 vélos 🙂

Nous joignons le parcours ci-dessous pour ceux qui voudraient nous rejoindre en cours de route. Pour les autres, la point de départ se fera du centre Nautisport à Enghien à 9h30 pour une quinzaine de km jusqu’à chez nous à Braine-le-Comte où nous serons heureux de vous offrir l’apéritif.

Ceux dont le vélo n’est pas en état de nous accompagner peuvent également se joindre à nous rien que pour le pot de retour vers 11h (nous en voyons d’ici certains poussant un ouf de soulagement 🙂 )

Si vous avez lu ces quelques phrases, cette invitation s’adresse à vous. Rendez-vous donc le 30 juillet. Pour quelques km et peut-être plus 🙂

En résumé:

  • Quand ? Le dimanche 30 juillet 2017
  • ? Au Nautisport à Enghien à 9h30 ou chez nous vers 11h ou entre les deux
  • Qui ? Tout ceux qui lisent cette invitation
  • Le parcours : voir la carte ci-dessous ou télécharger le gpx en cliquant ici

A bientôt,

Fred, Muriel et Angèle
“Les 5 roues”