Trois semaines de vélo à Cuba

Pour ce voyage en autonomie dans la plus grande des îles des Antilles, Muriel et moi n’avons emporté que le strict nécessaire à savoir nos bicyclettes, quelques vêtements, nos guides de voyage et surtout notre appareil photo. Nous n’eûmes pas de mal à remplir nos cartes mémoire car les sujets à photographier furent nombreux.
En parcourant le diaporama vous pourrez admirez quelques images de la vieille ville de La Havane, la cité coloniale par excellence, de la région de Viñales connue pour ces célèbres mogotes (formations géomorphologiques) et ses plantations de tabac, du centre du pays à l’agriculture très riche et variée ou encore de l’Oriente, la région la plus au sud. Vous ne pourrez que vous ébahir devant les quelques photo du littoral : mer turquoise, cocotiers, plages de sable blanc. .. Comment y résister ?
Quelques photos sont également dédiées aux habitants. Nous voulions leur rendre hommage car rarement nous nous sommes sentis si bien accueillis dans un pays. Il faut dire que pour les Cubains les conditions de vie sont difficiles principalement à cause d’un régime politique à bout de souffle et d’un injuste blocage américain empêchant l’entrée dans le pays des produits les plus élémentaires.
Vous ne verrez pas de photos de stations balnéaires ou de beaux hôtels. Les Cubains n’y étant pas admis, ces lieux ne présentent aucun intérêt à nos yeux et nous n’y sommes donc pas allés.
Cuba, un pays à découvrir sans modération mais surtout en dehors des sentiers battus !


Commentaire

Trois semaines de vélo à Cuba — 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *