Good Morning Vietnam !

L’itinéraire que nous avions vaguement planifié avant notre départ de Belgique prévoyait de nous faire quitter le Cambodge par le Nord-est en direction du centre du Vietnam plus ou moins à hauteur de Da Nang. Cette proposition de parcours purement théorique ne prenait en compte ni le relief ni les possibilités de logement. Ce n’est qu’au début de notre séjour au Cambodge en rentrant dans les détails pratiques et en étudiant un possible découpage d’étapes que nous nous sommes rendus compte que nos dernières journées de vélo dans le pays allaient être plutôt longues et vallonnées … C’est ainsi que nous avons finalement opté pour un parcours en boucle au départ de Phnom-Penh et autour du lac Tonle Sap. Un rendez-vous à Da Nang pris de longue date avec le papa de Fred ainsi que la durée de validité d’un mois du visa cambodgien nous contraint de quitter le pays en autocar vers Ho Chi Minh Ville juste avant la date limite avant un transfert en train vers Da Nang.

Le passage de la frontière se passe sans trop de difficultés si ce n’est que nous devons passer la douane à pied en portant nos bagages trop nombreux et trop lourds pour nos épaules avant qu’ils ne soient scannés aux rayons-X un peu plus loin. Les vélos quant à eux et pour une raison que nous ignorons ont pu rester dans la soute du car. Ce dernier point nous a bien rassurés sur le coup car nous avions lu plusieurs blogs faisant part de difficultés lors de l’entrée au Vietnam avec des bicyclettes dans les bagages.

Nous entrons au Vietnam sous une pluie intense qui ne nous empêche pas de remarquer une différence importante avec le Cambodge que nous venons à peine de quitter. Le pays apparaît plus riche et développé, depuis les fenêtres du car nous voyons que la route principale est plus large, bordée de trottoirs carrelés et de routes perpendiculaires revêtues. Les magasins semblent quant à eux bien plus achalandés.

Entre notre descente du bus et le train qui doit nous amener à Da Nang nous disposons de deux jours pour visiter Saïgon (l’ancien nom de Ho Chi Minh Ville mais qui est toujours bien usité)
Bien que n’en étant pas la capitale, Saïgon est la ville la plus peuplée du pays. Le nombre de motocyclettes qui y circulent est ahurissant à nos yeux, peu de Vietnamiens possèdent leur propre voiture (heureusement !) et les transports en commun sont insuffisamment développés dans les centres-villes. Traverser les boulevards relève de la gageure et rouler à vélo demande une attention soutenue de chaque instant. La circulation nous paraît cependant moins anarchique qu’à Phnom Penh même si on est très loin des standards occidentaux.

P1070526_1280x960
Contrairement à beaucoup d’autres grandes métropoles asiatiques la ville est relativement verte et possède des jardins publics où les citadins peuvent se détendre tout en entretenant leur forme.

Une petite balade en ville nous emmène dans le quartier de l’ancienne poste et de la cathédrale. Nous pouvons nous régaler dans les restaurants aux cartes bien fournies.

Notre dernière mission en ville consiste à comprendre comment expédier nos vélos à Da Nang dans le wagon à bagages du train. C’est à ce moment que nous comprenons que l’anglais est beaucoup moins compris qu’au Cambodge où il était toujours possible de trouver quelqu’un baragouinant quelques mots dans la langue de Shakespeare. La communication avec le personnel de la gare où déambulent tout de même pas mal d’étrangers est plus que compliquée et très déroutante. Nous laissons les vélos derrière nous et espérons les retrouver à Da Nang.

Les trains traversant le Vietnam dans l’axe Nord-Sud comportent 4 catégories de wagons. Cela va de la banquette en bois à la cabine couchette de 4 personnes. Le voyage de 950 km durant près de 21 heures nous avons réservé 2 ‘soft beds’ dans une cabine de 4. Bien que le train n’avance pas très rapidement, nous sommes bien secoués. Les wagons de même que les rails datent d’une autre époque. Nous ne passons pas une nuit extraordinaire mais parvenons tout de même à nous reposer un peu. Bien que nous soyons en catégorie supérieure et que nous soyons montés dans le train en début de ligne, ce n’est pas le grand luxe et la propreté laisse un peu à désirer. Nous plaignons ceux qui récupèreront nos couchettes et draps pour la suite du voyage vers Hanoï ! Il faut dire également que les jeunes enfants peuvent partager gratuitement les couchettes des parents, ce qui fait que l’on peut se retrouver à 12 dans une cabine pour 4 ! Nous avons eu de la chance en n’étant que 7… N’oublions pas non plus de mentionner la toilette unique pour tout le wagon.

P1070541_1280x960P1070540_1280x960

Nous sommes donc très contents d’arriver à Da Nang et de constater que nous logerons une semaine dans un très bel hôtel, propre et confortable.
Un des atouts de Da Nang est son incontournable plage de sable blanc (China Beach) connue depuis que les troupes américaines venaient s’y reposer lors de la guerre du Vietnam. Depuis lors un nombre incalculable d’hôtels ont fleuri et le mouvement n’a pas ralenti au vu de la quantité de chantiers de construction en cours. De la plage nous ne profiterons que de la vue, la météo venteuse, parfois pluvieuse et même fraîche n’incite pas vraiment à la bronzette. Par rapport au Cambodge pourtant proche nous avons perdu une dizaine de degrés. Cependant les 22 restants nous conviennent parfaitement 🙂
Même sans la plage notre semaine sera bien remplie et nous ne nous ennuierons pas. Au programme : visite de la ville, du musée de sculptures Cham, de Hoi An et des temples au sommet et dans les grottes des montagnes de marbre.

Da Nang et musée de sculptures Cham :

Montagnes de marbre à 10 km au sud de Da Nang :

Visite de Hoi An :

Pendant qu’Angèle passe du bon temps avec son papy et Gilberte, nous pouvons nous concentrer sur la mise à jour du blog et à la planification de la suite du voyage.

Cette semaine de repos en famille nous a fait du bien, les batteries sont à nouveau rechargées et nous nous sentons prêts pour la suite du voyage.

P1070665_1280x960P1070667_1280x960


Commentaire

Good Morning Vietnam ! — 6 commentaires

  1. Oh Muriel tu as même une robe élégante dans tes bagages ! En plus du vélo , vous testez une variété de transport en commun …super ! Bisous à vous 4 de Kigali

  2. Hé bébé si je m’attendais a voir Van Bastin au Vietnam !!
    On continue a vous suivre avec curiosité et passion .
    Bonne route pour la suite .

  3. Bonne routes mes amis avec des rêves dans les yeux.. depuis Barvaux-sur-Ourthe

    Que du plaisir de partager votre aventure…

  4. ces magnifiques photos sont toujours agréables à regarder!!!!
    Belles expériences de voyager avec les transports en commun du pays!!!

    Bonne continuation et gros bisou à Angèle à qui je pense beaucoup!!!!

    Bonne continuation à vous 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *