Le Nord de la côte californienne

Ça y est nous entrons en Californie, dernière étape de notre périple américain.

p1050495_1280x960

Nous ne sommes pas dupes: ce n’est pas le passage d’une frontière d’état qui améliorera significativement les deux points en demi-teinte de notre séjour en Oregon à savoir la route 101 et son trafic ainsi que la météo un peu fraîche. Nous ne nous attendons pas à rencontrer dès notre entrée en Californie les beaux surfeurs bronzés et les blondes siliconées 🙂

p1050497_1280x960

La principale curiosité du nord de la Californie se trouve être les fameux Redwoods que nous ne voudrions manquer en aucun cas. De la famille des séquoias, ces arbres géants et parfois millénaires peuplaient une grande partie de la Californie avant l’arrivée de l’homme blanc et une grande partie de l’hémisphère nord après les dernières glaciations. Ici il s’agit d’une espèce particulière se nourrissant du fog et donc très dépendante du microclimat particulier à cette région.

p1050459_1280x960

Nous prenons quelques jours de repos afin de profiter au maximum de ces lieux magiques et un peu “mystiques”. En effet au milieu de ces forêts nous avons parfois l’impression de déambuler au sein d’une grande cathédrale d’une sérénité absolue, aux colonnes démesurées et à la voûte haut perchée. La traversée de ces forêts avec nos vélos chargés restera un point marquant de notre périple américain.

Après cet intermède sylvestre nous retrouvons l’US101 que nous avons eu le bonheur de quitter pendant 2 étapes. Rien n’a changé et nous prenons la décision ferme de ne pas continuer dans ces conditions jusqu’ à San Francisco et de réduire notre parcours vélo de quelques étapes que nous ferons en auto de location. Quelques recherches rapides nous confirment que bien que quittant à mi-chemin la 101 notre itinéraire n’allait pas nous emmener sur des voies plus attrayantes et sécurisantes pour autant. De plus cette avancée rapide réalisée en automobile nous permettra de prendre quelques journées de repos à la plage.

C’est à Eureka que nous louons une voiture suffisamment grande pour accueillir les voyageurs, leurs bagages et leurs montures de préférence non démontées. Nous la garderons le temps de rejoindre Santa Rosa quelques 350 km plus au Sud. Cette ville se situe à une quarantaine de km dans les terres et le climat y est déjà bien meilleur. Angèle peut même se baigner dans la piscine extérieure du motel où nous passons la nuit. Nous sommes proches de la région viticole de Napa et nous avons d’ailleurs traversé de nombreuses vignobles pendant la journée.

Une petite étape nous permet de rejoindre la côte à Bodega Bay où nous comptons passer une semaine. Le camping se situe en plein dans une réserve naturelle entre la baie et la lagune. Le premier matin nous sommes surpris d’être réveillés au cri des otaries (ou des phoques ?). A peine sortis de la tente nous les voyons nager dans la lagune à quelques mètres de nous pendant que des pélicans y plongent pour y pêcher leur déjeuner. Plus tard nous observons quantité d’oiseaux marins dont nous ignorons les noms. En se tournant du côté de l’océan les plus chanceux et patients peuvent paraît-il même apercevoir des requins, baleines et dauphins.

Après 2 journées venteuses nous profitons enfin de 2 belles journées très ensoleillées et chaudes avant que le fog se ne se rappelle à nos bons souvenirs. Le dernier jour nous aurons même droit au fog combiné au vent ce qui nous donnera une impression de froid glacial. Cette météo variable ne nous aura pas empêchés de profiter de ce lieu magique offert par la nature.

Il nous reste trois étapes pour rejoindre San Francisco où nous demeurerons quelques jours avant un bref retour en Belgique.


Commentaire

Le Nord de la côte californienne — 10 commentaires

  1. Waouh!gigantesques ces arbres! !et quelle beauté ces paysages! Le rêve américain se termine! Merci beaucoup pour vos commentaires toujours très attendus et que je lis avec enthousiasme. Bon retour et au plaisir de revoir Angele. Qui semble avoir bien grandi mais que je trouve si petite dans cette forêt!!! A très vite ????

  2. Et oui ces arbres……………si ils pouvaient parler.
    Toujours très intéressant de connaître vos découvertes,
    Bonne continuation et bonne route,
    Mimi et Daniel

  3. Impressionnants ces arbres !
    C’est toujours avec grand plaisir que je vous suis sur ce blog. J’aime vos commentaires et j’adore vos photos 🙂
    A bientôt

  4. Phénoménal ces arbres , superbes ces géants , la nature rien de plus beau .
    Angèle a grandi aussi depuis votre départ .
    Encore merçi pour vos beaux reportages que nous avons toujours attendu avec impatience et curiosité .
    A bientôt si vous aurez le temps . . .

  5. Fabuleux ces sequoias, vos photos donnent envie de les toucher !
    Avez-vous pu pomper un peu de la force de cette forêt magique ?
    Nous vous embrassons bien fort et vous souhaitons un bon break sous nos latitudes.

  6. Superbe!!
    Plein de plaisir pour nos yeux en partage de vos posts réguliers, et, que dire de la qualité des commentaires,…. de vrais reporters! merci.
    bien Amicalement,
    Jp et Joce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *